Skip to Content

Matrimoine en mouvements
Tamar Tembeck (Montréal) en collaboration avec Erin Flynn (Montréal)

Résidence de performance 11 au 20 juillet 2014
Performance Dimanche 20 juillet, 17h à 19h

Les artistes seront présentes à la galerie :
Vendredi 11 juillet: 13h30 à 18h
Samedi 12 juillet: 14h à 17h
Dimanche 13 juillet: 13h à 16h
Lundi 14 juillet: 9h30 à 11h30 et 13h30 à 15h30
Mardi 15 juillet: 9h à 15h
Mercredi 16 juillet: 10h à 18h
Jeudi 17 juillet: 10h à 16h
Vendredi 18 juillet: 9h30 à 11h30 et 13h30 à 15h30
Samedi 19 juillet: 14h à 16h
Dimanche 20 juillet: Présentation publique à 17h

Le Matrimoine en mouvements confronte la fonction narrative du discours historique à la persistance aléatoire des souvenirs des œuvres qui en forment le répertoire. Puisant des réminiscences des membres de La Centrale ainsi que de ses documents d'archives, ce projet de recherche-création consiste en une réanimation performative de divers « éléments bougés » du matrimoine. En découlera une chorégraphie tissée d’éléments disparates des 40 années d’histoire de La Centrale, mettant l’accent sur les gestes, les mouvements et les actions performatives qui y ont été présentés.

La performance sera élaborée à même l’espace de la galerie. À la fin de la résidence, le public sera invité à se joindre au mouvement en prenant part à cette tapisserie de gestes-souvenirs du matrimoine de La Centrale.

Docteure en histoire de l’art, Tamar Tembeck est également artiste de la scène et commissaire indépendante. Elle détient une formation en danse et en théâtre corporel, et a présenté son travail d’interprète du mouvement dans divers festivals et lieux de diffusion au Québec et aux États-Unis, ainsi qu’en France, en Espagne, en Angleterre et au Mexique. En parallèle à ces activités, Tamar poursuit depuis plus de dix ans des recherches sur une variété de pratiques artistiques et performatives liées au secteur médical. Elle a notamment été commissaire de l’exposition collective Auto/Pathographies présentée au Kunstpavillon (Innsbruck) et à OBORO (Montréal), documentée dans un catalogue paru en 2014 chez Sagamie édition d’art.

Chorégraphe et interprète montréalaise, Erin Flynn puise son inspiration dans le son et l’image trouvés dans l’environnement urbain. Originaire de Winnipeg, elle a dansé pour d’autres chorégraphes à travers le Canada, de même qu’en France, en Allemagne et aux Pays-Bas et a présenté ses propres travaux à Winnipeg, Régina, Ottawa, Toronto et Halifax. À Montréal, ses pièces ont été présentées à Tangente, au Studio 303, au Gesù, dans les Maisons de la culture, à la 2e Porte à Gauche et aux Festivals Vue sur la Relève et OFFTA. Grâce au soutien de Tangente, Erin a présenté sa pièce From Ashes Comes the Day à Tokyo et à Séoul et a contribué à la production de l’événement Clic! Miser sur l’art en 2013.  Erin a eu le plaisir d’enseigner à LADMMI, à l’Université Concordia, à l’Université de Montréal, à l’UQAM, au Ballet Divertimento, à la Winnipeg School of Contemporary Dancers, pour Van Grimde Corps Secrets, Marie Béland, Danse Toujours et au Regroupement québécois de la danse.

Cliquez pour voir le travail de l'artiste
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements
Matrimoine en mouvements