Skip to Content

AUDE MOREAU, lauréate du Prix Powerhouse 2011

C’est avec enthousiasme que La Centrale annonce Aude Moreau, lauréate du premier Prix Powerhouse.

 

Le prix qui a été remis mercredi soir, le 29 juin, lors d’un événement tenu à La Centrale, comprend une bourse de 5000$ et l’occasion de faire une présentation d’artiste. Aude Moreau, qui avait été pré-sélectionnée par un jury, composé d’Anne Bertrand, Valérie Blass, Monika Kin Gagnon, Isa Tousignant et Sarah Watson, a reçu le vote majoritaire des membres de La Centrale. Le jury a justifié son choix ainsi :


« Moreau crée de façon continue des œuvres contextuelles monumentales puissantes et chargées d’une sensibilité poétique unique. Sa pratique multidisciplinaire est remarquable par ses pièces ambitieuses parmi lesquelles on peut citer ses Tapis de sucre, présentés lors du festival Orange à St-Hyacinthe et à la Fonderie Darling à Montréal ainsi que son intervention Sortir à la Bourse de Montréal dans le contexte de la Nuit Blanche de Montréal 2010, documentée en vidéo à partir d’un hélicoptère. La nature grandiose de ses projets et l’audace des messages qu’ils véhiculent n’impliquent pas que l’artiste se limite uniquement au spectaculaire et flamboyant. Ses interventions sont calculées et restent ancrées dans un discours critique. Ses œuvres récentes impliquent de plus en plus des négociations avec des non-artistes (tels les projets Sortir et Tirer le Ciel), ce qui ajoute un autre niveau de complexité à une pratique déjà riche. Le jury considère que l’engagement de Moreau à son art est absolu et mérite une reconnaissance qu’elle n’a pas encore reçue de manière satisfaisante à cette étape critique de sa carrière. »

Aude Moreau vit et travaille à Montréal. Elle a complété une licence en arts plastiques à l’Université de Paris 8, avant de s’établir au Québec et d’y poursuivre des études en scénographie (1991). Depuis les années 2000, elle développe un corpus d’œuvres combinant sa double formation en scénographie et en arts visuels. Sa première exposition solo en centre d’artiste fut Le fil d’Ariane présenté à La Centrale Galerie Powerhouse en 2000.

 

Pour voir les textes du jury sur les 2 autres finalistes, Marie-Claude Bouthillier etMarie-France Brière, veuillez consulter le (lien web).


LE PRIX POWERHOUSE est dédié à une femme* artiste de la région montréalaise ayant atteint ou dépassé le stade de mi-carrière et contribué avec constance et de manière significative au milieu culturel montréalais. Ce prix honore une personne qui a fait preuve de persévérance et qui poursuit son oeuvre en demeurant fidèle à sa vision. Le prix s’intègre au mandat de La Centrale Galerie Powerhouse, centre d’artistes ayant la vocation d’offrir une plateforme pour les pratiques en art actuel portées par les discours féministes, les théories du genre, la diversité culturelle et la transdisciplinarité.

La Centrale aimerait souligner la généreuse contribution d'une donatrice anonyme qui a rendu ce prix possible, ainsi que les membres de La Centrale, artistes nominées et tous les autres ayant participé à cette première édition du Prix Powerhouse.


*Le terme femme désigne de manière inclusive toute personne s’identifiant comme femme.