Skip to Content

LABORATOIRE #1 : premiers pas vers un féminisme décolonial
DE FÉVRIER À JUILLET 2019

05 février | Réunion du comité en quête d'équité

27 février | Conversation et chant avec Sedalia Kawennotas Fazio

09 mars   | Assemblée générale d'hiver : "Qu'est-ce qui se passe à La Centrale ?"

À travers le nouveau Laboratoire « premiers pas vers un féminisme décolonial », le comité en quête d'équité réaffirme la perspective intersectionnelle et de justice sociale du centre tout en soutenant son ancrage profondément féministe.Au plaisir de vous accueillir tou.te.s, membres et ami.e.s de la Centrale galerie Powerhouse. Le programme sera annoncé au fur et à mesure.

Le groupe de travail “sans nom” (inclusivité, accessibilité) s'est dissous lors de l’AGA du 12 octobre 2018 pour faire place à un comité en quête d’équité avec un réel pouvoir d’action. La création d'un comité composé uniquement de membres en quête d'équité suit entre autres la mise en œuvre des recommandations formulées lors de l'audit et par des membres impliquées. Ce comité fait des propositions au sein de la programmation (Laboratoire), du membership (assemblées générales d’hiver et d’été), et se réunit pour faire un état des lieux et élaborer des propositions en fonction des problématiques abordées. La programme de la première édition du Laboratoire a été conçu par Pauline B. Lomami et Helena Martin Franco et a pour titre “Premiers pas vers un féminisme décolonial”. Ce Laboratoire a pour but de soutenir la réflexion au sein du comité en quête d"équité et du membership, ainsi que le milieu artistique en général.

Encore à ses débuts, le comité actuel est composé de personnes femmes, queer et/ou trans racisées pour adresser les témoignages et les événements qui ont récemment eu lieu mais il ambitionne à se transformer avec la participation de plus artistes, membres et invité.e.s en particulier des artistes, travailleurs.euse.s culturel.le.s et communautaires autochtones et en situation de handicap pour contribuer à la réflexion et aux actions sur des sujets comme la programmation, le membership, le développement des publics, l’accessibilité physique (la galerie n’est pas accessible au fauteuils roulants), la scénographie, la médiation culturelle et le fonctionnement de La Centrale avec la perspective d’un déménagement en juillet 2021. Le comité réfléchit déjà au programme de la deuxième édition du Laboratoire (février-juillet 2020) qu'il prendra entièrement en main.

 

Par le Laboratoire, les assemblées générales, des recommandations et des rencontres avec les autres comités, le comité en quête d’équité ambitionne également de contribuer à la formation et l’auto-formation du membership et d’être un acteur majeur de la transformation de La Centrale et, progressivement, du milieu artistique montréalais en général.