Skip to Content

Mémoires à décharger
Kesso (Montréal)

Résidence de performance du 3 au 17 juillet 2017
Finissage Vendredi 14 juillet, 17h à 19h

L'artiste sera présente en galerie à tous les jours de la résidence, entre 14h et 18h

 « Je jouis pour m’affranchir de la lourde mémoire du plaisir. Si elle s’exprime par couches, je jouis successivement jusqu’à me dénuder presque entièrement. Que les draps abrillent mon corps dépouillé. C’est une fougue inutile car malgré ces fuites du corps, la mémoire me rive toujours au temps. Aujourd’hui, je le sens, la mémoire est mon désastre le plus précieux. » Fragments détachés du plaisir. 2015. L-A D.

Au cours de cette résidence-performance, l’artiste se libèrera du fardeau de certaines mémoires qu’elle porte en elle depuis plusieurs années. Deuils, traumatismes, jouissances, absences, solitudes… Autant de thèmes qui seront travaillés, narrés, exorcisés. L’artiste construira des patchworks à même le sol de la galerie, dans un processus improvisationnel, à partir de vêtements qu’elle déchirera puis recoudra ensemble, différemment. Dès lors, son corps, saturé d’une multiplicité de récits et de gestes à déverser dans l’espace, deviendra un matériau avec lequel elle composera afin de produire quelque chose de plus vif et de plus dense que ce avec quoi elle sera arrivée au début de la résidence.

Kesso est une artiste et poète d’origines guinéenne et québécoise. Née à Labé (République de Guinée), elle a grandi au Québec et à New York dans la famille de son père, suite à son décès. Sa mère, repartie seule en Guinée, a fait ce choix difficile pour que sa fille « soit libre de faire ce qu’elle veut de sa vie ». Au fil des ans, elle lui a envoyé des habits et tissus du pays natal, que l’artiste intègre dans ses œuvres. Sa mère québécoise lui a appris la couture et la broderie, deux techniques centrales à sa création. L’artiste perçoit sa pratique, qu’elle met sur le même plan que son existence, comme une manière de repriser les blancs, les trous et les fissures de son histoire en générant de nouvelles mémoires par le biais du dessin, du texte et du textile. Ces mémoires, souvent (auto)biographiques, lui sont intimement reliées par le biais des matériaux qu’elle porte, touche et transforme.

www.kessoart.com

 

 

Cliquez pour voir le travail de l'artiste
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
Mémoires à décharge
See video