Skip to Content

En collaboration avec le GIV, dans le cadre du festival Edgy Women
J’ACTE / I ACT
SOIRÉE POWERHOUSE PERFORMANCE
CATHY SISLER, toronto
DIYAN ACHJADI, montréal
VICTORIA STANTON, montréal
VERONIQUE GARNEAU-ALLARD, québec
ANNE GOLDEN, montréal
DAYNA MCLEOD, montréal
SHEENA HOSZKO, montréal
MANON DE PAUW, montréal
LAMATHILDE, montréal
ISABELLE LAPIERRE, montréal
MIHEE NATHALIE LEMOINE, montréal
DEBORAH VANSLET / SARAH WILLIAMS, montréal
KINGA ARAYA, montréal

Projection mardi 20 mars, 19h

 

LE GIV présente:
J’ACTE / I ACT
Programme de tournée vidéo en collaboration avec des centres d'artistes au Québec.
Commissaire Eugénie Cliche.

1er arrêt/ 1rst stop
en collaboration avec LA CENTRALE et le festival EDGY WOMEN

 


Une présentation du Groupe Intervention Vidéo
Distribution/Diffusion/Production d’œuvres réalisées par des femmes

 

L'artiste Eugénie Cliche agit en tant que commissaire et porte un regard spécifique sur la collection du Groupe Intervention Video (GIV). La programmation vidéo d'une douzaine d'artistes souvent performeuses couvre une période de 1996 à aujourd'hui.
L’acte se définit tel un geste, une intervention, une manigance, un exploit? Tout comme un constat, un contrat?

 

durée : 60 mn
1 Lullabye for the almost falling woman, Cathy Sisler, 1996, 21’03 , Québec
2 Qu'est-ce que ça veut dire ?, Mihee Nathalie Lemoine, 2010, 01’, Québec
3 Twitch, Deborah VanSlet / Sarah Williams, 1999, 5’00, Québec
4 Artist statement, Kinga Araya, 2003, 03’30, Québec
5 When parts of you are still away, Victoria Stanton, 2009, 5'32. Québec
6 Gloréal Glamour, Véronique Garneau-Allard, 2006, 2'00, Québec
7 Brothers, Anne Golden, 1998, 06’, Québec
8 Peptalk, Dayna McLeod, 2011, 01’08, Québec
9 Don’t blink for 45 seconds, Sheena Hoszko, 2007, 1’31, Québec
10 Échelle humaine, Manon De Pauw, 2002, 4’, Québec
11 Fade in grey, Lamathilde, 2011, 0’28, Québec
12 Camouflagehead, Diyan Achjadi, 2000, 3’, Canada
13 Play with me mon coeur, Isabelle Lapierre, 2009, 3’00, Québec

LULLABYe FOR THE ALMOST FALLING WOMAN, Cathy Sisler

Expérimental, Québec, 1996, 21 min 03s, français, couleur
Une femme, toujours sur le point de s'effondrer, est à la recherche d'un emploi. Elle s'effondre en public alors qu'il lui est impossible de sombrer dans le sommeil la nuit venue... Pendant la nuit, elle réalise que ses effondrements ont peut-être un sens subversif positif qu'elle pourrait utiliser pour un sabotage anti-establishment...

 

 

QU'EST-CE QUE ÇA VEUT DIRE ? Mihee Nathalie Lemoine

Expérimental, Québec, 2010, 01 min 40s, couleur, sans dialogue
Une chanson enfantine néerlandaise… changée en question sur la numérotation des gens, l’identité du genre et le fait d’être queer.

 

TWITCH, Deborah VanSlet/ Sarah Williams
Expérimental, Québec, 1999, 5mn, couleur, sans dialogue
Chorégraphie in situ. Sur une toile de fond urbaine, nous assistons à l’évolution d’une relation intime entre deux femmes. Une caméra habile nous amène sur un toit, bien au-dessus des rues de Montréal, puis dans une chambre à fournaises et dans une cage d’escalier. Une performance intrépide et poignante de Siôned Watkins et Sarah Williams, qui donne des sensations fortes.

 

 

ARTIST STATEMENT Kinga Araya
Expérimental, Québec, 2003, 03 min 30s, n & b et couleur, sans dialogue
Un personnage féminin, nu, fait face à un mur et le frappe monotonement avec des serviettes. L’œuvre fait référence à une série de photographies de prostituées, réalisée à la Nouvelle-Orléans en 1912 par l’artiste américain E.J. Bellocq. Dans ces photos, les personnages tournent souvent le dos à la caméra, les visages restent flous. L’utilisation des couleurs primaires chez Araya rappelle qu’elle a d’abord été peintre. Énoncé d’artiste sur la peinture. Artist Statement a des connotations sociales, féministes, politiques et historiques.

 

CAMOUFLAGEHEAD, Diyan Achjadi
Expérimental, Canada, 2000, 03 min, couleur, sans dialogue
Vidéo d’animation riche et texturée où des images de soldats et d’armes à feu sont projetées sur la tête d’une femme.

 

WHEN PARTS OF YOU ARE STILL AWAY, Victoria Stanton
Expérimental, Québec, 2009, 5 min 32s, sans dialogue, couleur
Bien que je parte ou que j’arrive, (je suis? Je penses que oui, je suis) toujours en transition. Revenir chez soi est un processus qui se déroule par étape. Ma tête est souvent la dernière à apparaître. Mon cœur, dans l'inquiétude de “qu’est ce qui s’est passé pendant que j'étais partie?" envoie des bulles de pensée désincarnées allant nulle part. Toutefois, le paysage m’aide à m'enraciner. Voilà c’est comme ça que j’y arrive. Cette vidéo a été initialement produite pour une performance commandité par le Festival Edgy Women en 2009, pour leur annuel “Défi Edgy."

 

 

GLORÉAL GLAMOUR, Véronique Garneau-Allard

Expérimental, Québec, 2006, 02 min, couleur, sans dialogue
Est-ce que les pubs nous prennent pour des connes ? Est-ce qu'on peut s'amuser au lieu de juste penser à être tellement bêêêêêêêlles ? Oui. On peut. Chez Gloréal Glamour on croit qu'il est possible d'avoir du fun tout en critiquant. Rire libre !


BROTHERS, Anne Golden
Expérimental, Québec, 1998, 06 min, couleur, sans dialogue
Deux frères lesbiens suivent la prévisible routine métro-boulot-dodo. Mais quand vient le soir...

 

PEPTALK, Dayna McLeod
Expérimental, Québec, 2011, 01 min 08, couleur, anglais
Il s'agit d'un discours d'encouragement. Un maudit discours de motivation.


DON’T BLINK FOR 45 SECONDS (after Kathy Dillon), Sheena Hoszko
Expérimental, Québec, 2007, 1 min 31 s, sans dialogue
Vidéo performative traitant des seuils et des limites du corps en situation de contrôle. Pendant 45 secondes, le sujet regarde fixement la caméra en essayant de ne pas cligner des yeux. Cette œuvre se veut un hommage à la vidéo créée en 1971 par Vito Acconci intitulée Pryings, où l’artiste et sa collaboratrice Kathy Dillon s’affrontent pendant une période de 21 minutes : il essaie de maintenir les yeux de Dillon ouverts, alors que celle-ci tente de toutes ses forces de les fermer.


ÉCHELLE HUMAINE, Manon De Pauw
Expérimental, Québec, 2002, 04 min, couleur, sans dialogue
Commentaire corporel, visuel et sonore sur l’accélération du rythme de vie et sur notre devoir d’être sans cesse performants, actifs et productifs. L’action se déroule dans un centre de diffusion universitaire. Dans un jeu de réflexions et de transparences, d’apparitions et de disparitions, le temps réel rencontre le temps reconstruit, passant du rythme naturel au mico-montage saccadé.


FADE IN GREY, Lamathilde
Expérimental, Québec, 2011, 28s, couleur, sans dialogue
Petite performance sur le processus de disparition.


PLAY WITH ME MON CŒUR, Isabelle Lapierre
Expérimental, Québec, 2009, 03 min, couleur, sans dialogue
Cette œuvre vidéographique est une réflexion sur l'identité à travers le mythe de l'amour romantique. Elle allie l'image filmée et l'image numérique animée dans une ambiance à la fois ludique et inquiétante.

Cliquez pour voir le travail de l'artiste
J’ACTE / I ACT
J’ACTE / I ACT
J’ACTE / I ACT
J’ACTE / I ACT
J’ACTE / I ACT
J’ACTE / I ACT