Du 03 novembre 2010 au 07 novembre 2010

VERTIGO/VITIGILO

Stéphanie Chabot

NAHED MANSOUR, toronto

Exposition Projet de maîtrise 3 au 7 novembre 2010
Vernissage vendredi le 5 novembre, 19h
 

4296 Boulevard St-Laurent
Montréal, Québec H2W 1Z3

Dans le cadre de son exposition à La Centrale, Mansour pose un regard sur certaines formes de mimétisme utilisées en danse, par le biais de costumes, de voix, et de gestes. L’exposition Vertigo/Vitigilo traite de physicalité, de performance et de rapports de pouvoir entre générations, genres et races. Faisant directement référence à la tradition du "blackface" chez les "minstrels", l’artiste explore la métaphore du danseur de claquettes comme lieu privilégié pour penser les pratiques de performance et négociation des identités raciales. L'exposition transporte ainsi le public de la matérialité du cireur de chaussures, à la fluidité du danseur, jusqu'aux réalités plus complexes de la séparation raciale et de l'hybridité. Le titre de l'exposition évoque deux conditions physiologiques qui unissent le travail aux émotions comme l'anxiété et la peur, symptômes communs du vertige et du vitiligo.

Mansour s’intéresse à l’altération des couleurs naturelles de la peau, tant par des procédés artificiels que des causes biologiques. Elle fait référence, par la matérialité de son oeuvre, aux crèmes et poudres que les performeurs ‘minstrels’ appliquaient sur leurs visages et aux lotions que son père appliquait dans un effort pour couvrir les parties de son corps dé-pigmentées par le vitiligo – un symptôme dont Michael Jackson souffrait.

Performance en galerie à tous les jours de 12 à 13h

Nahed Mansour est une artiste en performance, vidéo et installation. Son intérêt pour les représentations des relations raciales et de genre l’amène à explorer des archives personnelles et historiques. Elle possède un Baccalauréat en Études sémiotiques et visuelles de l’Université de Toronto et termine présentement une Maîtrise de beaux arts en Open Media à l’Université Concordia. Son œuvre connaît une large diffusion, incluant à Nuit Blanche (Toronto, 2006 et 2009), DSM-V+ (Québec, 2006), 7a*11d International Festival of Performance Art (Toronto, 2006), ainsi que dans le cadre d’une résidence d’artiste à AKA / Red Shift Gallery (Saskatoon, 2008).