Du 21 septembre 2012 au 21 septembre 2012

Féminismes Électriques

LANCEMENT / BOOK LAUNCH

Lancement vendredi 21 septembre 18h à 20h30
Cocktail 18h
Table ronde  19h à 20h30

La Centrale est fière d'annoncer la sortie de sa nouvelle publication, Féminismes Électriques. Venez célébrer sa parution en présence de plusieurs des écrivaines et artistes qui l'ont conçue.

La coordonnatrice Leila Pourtavaf, Helena Reckitt, G.B. Jones, Thérèse St-Gelais, Manon Tourigny, seront présentes pour discuter de leur contributions au livre et célébrer avec La Centrale et les co-éditeurs de la publication Les Éditions du remue-ménage.

Féminismes Électriques soulève des questions-clés sur les thèmes qui ont été développés au cours de la dernière décennie à La Centrale. Ce livre traite des pratiques artistiques, des expositions qui ont eu lieu à la galerie et les inscrit dans le contexte plus vaste du discours contemporain au sujet de l’art féministe.
Dès les premières pages, une question fondamentale est posée : comment pouvons-nous comprendre et appliquer une politique féministe, dans nos pratiques artistiques et culturelles qui possèdent un regard critique sur les rapports de pouvoir au sein de notre société? 



Cet ouvrage interroge les différents processus institutionnels et discursifs à travers desquels l'art est produit et distribué. En effet, les artistes féministes ont redéfini les pratiques artistiques et ont questionné les questions de genre, de pouvoir et de la représentation.

Féminismes Électriques met également l’accent sur le renouvellement du mandat du centre, sur les politiques de solidarité, de transinclusion et de dialogue intergénérationnel. Il évoque aussi l’évolution des diverses approches de l’art féministe allant de l’emphase mise exclusivement sur les femmes artistes, à un engagement incluant un large éventail de perspectives esthétiques et critiques qui mettent en lumière le genre, les études postcoloniales et les politiques de solidarité.

Coordonné par Leila Pourtavaf, le livre met en vedette des essais d’Helena Reckitt, de Thérèse St-Gelais, de Trish Salah ainsi que de Bernadette Houde et Aneesa Hasmi, des conversations entre Manon Tourigny, Stéphanie Chabot et Dominique Pétrin, entre Reena Katz et Jumana Manna et enfin entre Onya Hogan-Finlay et Chris Kraus. 

Abondamment illustré, il inclut une affiche de l’artiste G.B. Jones ainsi qu’un calendrier détaillé d’une décennie de programmation à la galerie.




FÉMINISMES ÉLECTRIQUES a été coédité avec Les Éditions du rémue-ménage. Le graphisme est de Cecilia Berkovic. 
Il est distribué par DIMEDIA et Art Metropole.

Coût :
30 $ et 25 $ pour les membres de La Centrale