Du 01 mai 2020 au 01 mai 2020

Mushroom Erotics

Un événement en ligne de présentations académiques et de performances

Vendredi 1er mai de 18h à 21h30

Mushroom Erotics est un événement bilingue organisé par Mycelium, un.e étudiant.e en Interdisciplinary Studies in Sexuality à Concordia, dans le cadre d'un practicum de fin de baccalauréat à La Centrale galerie Powerhouse, proposant à la fois des présentations académiques et des performances.

Avec une approche écosexuelle, Mycelium a réuni des artistes et des intervenant.es créant des alternatives au présent post-apocalyptique. Ensemble, iels s'intéressent à des questions de justice environnementale, de nouvelles technologies et de guérison.

Le soutien financier de Concordia Student Union (CSU) et de Simone De Beauvoir Institute (SDBI) a permis de rémunérer les participant.e.s.

Lien pour assister à l'événement en ligne sur zoom

  • 18h: "Mycelium", DOT DOT DOT
  • 18h15: "Mushroom Erotics", Mycelium
  • 19h15: Entretien avec Aron Rosenberg ("2020 Offline") + Q&A
  • 20h15: Entretien avec Lourdenie Jean ("L'environnement c'est intersectionnel") + Q&A
  • 20h15: "Butterfly Garden", Cavity

a fairytale for earthly survival
un appel bilingual & bisexual à la dévotion
an ecosexual prayer of repair
a moment of digital intimacy
2 make u horny 4 environmental justice
te rendre bien dur.e & bien mouillé.e comme l'écorce d'un arbre après la pluie

La nation Kanien’kehá: ka est reconnue comme la gardienne des terres et des eaux sur lesquelles l’organisateur et les participants à cet événement en ligne se réunissent aujourd’hui. Tiohtiá: ke / Montréal est historiquement connue comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières Nations. Nous vous exhortons à en savoir plus sur l'impact continu de la colonisation sur les populations autochtones et sur les terres du soi-disant Canada. Nous nous engageons à vous orienter vers les ressources si vous en avez besoin. Nous souhaitons également reconnaître que des milliers de personnes Noires ont été déplacés et réduits en esclavage sur cette terre, tendant aux champs et construisant des infrastructures parmi d'autres formes de travail forcé.

Pour alimenter vos réflexions sur la question de la décolonisation dans le cyberespace, vous pouvez consulter CyberPowWow et le travail de l'artiste Skawennati

Image : "A Fairy Ring", Walter Jenks Morgan