Du 25 septembre 2006 au 25 septembre 2006

UNE FAMILLE À BRUXELLES

CHANTAL AKERMAN

Lecture lundi 25 septembre 2006, 20h

La Centrale se réjouit de recevoir Chantal Akerman pour la lecture de son premier récit Une famille à Bruxelles, paru aux éditions de L'Arche en 1998.
 

La lecture accompagne la rétrospective intégrale de ses films ainsi qu'une installation vidéo et une exposition de photographies à la Cinémathèque québécoise du 28 septembre au 15 octobre.

Son livre Une famille à Bruxelles est une pure merveille, un hymne à l'amour. On le lit avec l'impression de sa présence, juste à côté. Elle nous livre à travers les mots les plus banals, une histoire, qui semble être la sienne.

Une mère, vit seule dans un appartement à Bruxelles, son mari vient de mourir. Il y a la famille lointaine et la famille proche comme décor, et il y a le téléphone aussi pour maintenir le lien. Chantal Akerman nous décrit un lieu où tout commence, où tout se passe, où l'on aime se serrer, se réunir et réunir. Un lieu plein de tendresse et d'humour aussi.

Le livre semble être une seule et longue phrase qui ne s'arrête jamais. Elle répète les événements du quotidien dans un monologue à deux voix, celle de la mère, celle de la fille. Les voix glissent, l'une, l'autre, en fusion, jusqu'à les confondre. De là, apparaît une troisième voix qu'on imagine, celle d'une grand-mère morte dans les camps. Suivant le fil du récit, le regard change, on se laisse envahir, le trouble apparaît, l'émotion prend toute la place. On est dans la vérité.

Par ce livre, on revoit tous ses films, on relit tous ses livres. On entend sa voix portée par de longues phrases, son rythme enjoué, ses répétitions. L'apparente banalité des mots et des conversations qui se répètent laisse échapper une énorme tendresse.

À travers ce quotidien, elle nous emporte de son monde au monde tout entier.

Tout cela pour dire que ce ne sera jamais assez car il n'y a pas de véritable sens, de pourquoi aux choses.

Qui mieux que Chantal Akerman pour partager ce récit à voix haute, ici et maintenant.

Cette voix qui la caractérise, la voix de tous ses films, sur le même ton familier, le même rythme enjoué, avec ce timbre rauque. Qui de mieux pour partager ce récit sans artifice à travers une histoire, la sienne et toutes celles qu'on imagine.

Une histoire qui prendra corps en nous doucement, au-delà de toute image, de tout spectacle. Juste une voix, un texte, une présence pour dire en toute liberté.

CONTACT : Caroline Pierret, commissaire

T : 514.276.5435

Un grand merci à La Cinémathèque québécoise
et à La Délégation Wallonie-Bruxelles au Québec

UNE FAMILLE À BRUXELLES