Du 04 octobre 2017 au 07 octobre 2017

VIVA! Art action

Sonja Zlatanova (Macédoine)
Andreja Dugandžić (Bosnie-Herzégovine)
Hélène Lefebvre (Ottawa)
Ianna Book (Montréal)

Festival de performance du 4 au 7 octobre 2017

Performance de Ianna Book jeudi le 5 octobre, 20h
Performance de Hélène Lefebvre Samedi 7 octobre, 20h
Cuisine VIVA! de Sonja Zlatanova & Andreja Dugandžić tous les soirs, 18h30

aux Ateliers Jean-Brillant - 661 Rose de Lima – Montreal.

La Centrale est très heureuse de présenter les performances de Ianna Book (5 octobre 20h) et de Hélène Lefebvre (7 octobre 20h)!

Ianna book est une artiste trans multidisciplinaire qui vit et travaille à Montréal, QC, Canada. Elle a étudié en arts plastiques au Cégep du Vieux-Montréal (1997-2000) ainsi qu'en arts visuels et médiatiques à l'Université du Québec à Montréal (2001-2005). Elle a travaillé comme designer graphique et illustratrice éditoriale.

Sa recherche s’inscrit dans une esthétique critique remettant en question les normes du paysage et de l’immobilisme conservateur pour donner place à de nouveaux éléments culturels. En réaménageant le décor et divers aspects du spectacle, elle pousse aussi le spectateur à se questionner sur ses propres conditions et à se rappeler qu’il est un acteur social pouvant progresser.
Book a commissarié Trans Time, une exposition internationale d'artistes trans, présentée à Montréal (2014) et Paris (2016). Elle s'est aussi méritée une exposition solo au Leslie & Lohman Museum of Gay and Lesbian Art, New York au printemps 2016.

Hélène Lefebvre (Ottawa) poursuit un questionnement sur l’identité et l’altérité tout en tissant des liens entre l’art, la culture et la société. Dernièrement, son travail se traduit par la performance, l’installation et la vidéo.

Le corps en mouvement et l'écoute active du sensoriel, épicentre de l’action performative, soutiennent mon intérêt depuis Les Moissons 2009. Ma pratique de la corporéité prend alors inspiration dans l’étude du ballet, la danse contemporaine, le mouvement authentique dont l’improvisation est partie prenante.

La continuité de cette recherche, objectif de mon étude pour VIVA!, s’oriente sur un moyen d’enrichir et de densifier l’attitude performative. C'est aussi un moyen de comprendre la nature du mouvement corporel qui fait partie de mon action inscrite dans la durée. Le corps en art performance agit comme prisme sensoriel afin d’être habitée par ce qui l’entoure. Le mouvement du corps, dans le temps et dans l’espace, obéit au fonctionnement chiasmatique (entre croisement des nerfs) qui régit la totalité du système sensoriel.

En co-présentation avec VIVA, La Centrale présente la Cuisine VIVA! par Andreja Dugandžić et Sonja Zlatanova, tous les soirs dès 18h30, aux Ateliers Jean-Brillant!

Andreja Dugandžić (Bosnie-Herzégovine) vit à Sarajevo, où elle travaille à l'intersection de la performance, de la poésie, du son et de l'intervention communautaire. À travers son exploration de la vie domestique banale et quotidienne, elle interroge les dimensions socioculturelles et genrées de la nourriture, de la cuisine et du travail ménager et de son économie. La sphère domestique – microcosme révélateur de l’expérience féminine – est donc à la fois le positionnement et le sujet de son travail. Andreja a performé et exposé à travers l'ex-Yougoslavie et l‘Europe, en plus d’avoir collaboré avec de nombreuses artistes et commissaires féministes. De 2007 à 2009, elle a fait partie du légendaire groupe de musique féministe STARKE et, en 2013, de Black Water et Her Daughter. Sa poésie a été publiée dans divers magazines littéraires et portails en ligne. Andreja travaille à l'Association pour la culture et l'art CRVENA en tant que coresponsable des archives numériques sur les luttes antifascistes menées par les femmes en Bosnie-Herzégovine et en Yougoslavie.

Née en Macédoine, Sonja Zlatanova a vécu en Suisse, en France et en Allemagne avant de s’installer à Montréal en 2012. Après plus de 15 ans de parcours autodidacte en peinture et sculpture, elle intègre l’École Nationale Supérieure d’Art de Paris-Cergy et y obtient sa maitrise en arts plastique et photographie. Son travail artistique explore les états émotifs, les présences physiques, les révoltes et les résiliences lorsque les individus – particulièrement les femmes – sont confrontés à ou en relation avec un certain dés-ordre social. Dans ses explorations formelles et conceptuelles, le corps, la chair, la sensualité et la dis-torsion sont centraux. Depuis plusieurs années, Zlatanova crée des installations culinaires performatives qui interrogent notre rapport à la nourriture en société.. Dans le cadre de ses performances, elle explore une gestuelle qui évoque les questions d'identité-altérité, ainsi que la notion de perte et de territoire, toujours en lien avec le corps des femmes. Son travail a été présenté dans des expositions individuelles et collectives en Europe, en ex-Yougoslavie et à Istanbul.