Du 14 février 2020 au 20 mars 2020

It's worth repeating (so I did)

Tara Lynn MacDougall

It’s worth repeating (so I did) est une collection hétéroclite de travaux qui réfléchissent sur comment le pouvoir et la voix croisent les notions de genre et de classe sociale. Cet ensemble défie le concept d’autorité à travers un processus de réécriture et repositionnement textuels. Il combine des stratégies féministes d’appropriation, de citation et d’humour, en privilégiant le personnel avec les conventions esthétiques associées à l’art conceptuel et aux ready-mades.

Les tendances en art se font remarquer par des observations espiègles se moquant de leur ubiquité. Les formes de statut et de hiérarchie sont remises en question par l’allusion aux tropes du monde artistique et des figures canoniques. Les déclarations dogmatiques faites par des hommes artistes éminents sont transformées en énoncés déchirés de doute, questionnements idiosyncratiques et commentaires critiques, afin de déconstruire le mythe du génie artistique et les médias auxquels il a recours. Une installation sonore met en contraste la priorisation du texte dans les travaux visuels avec la place dématérialisée et réfléchissante qu’occupe les voix identifiées comme féminines. La pluralité et la subversion délibérée des revendications de statut composent une atmosphère affective et dialogique.

À travers cette pièce, j’entreprends une évaluation critique des structures du monde de l’art afin de réconcilier mon vécu en tant que femme de la classe ouvrière œuvrant à travers les institutions académiques et artistiques. Mon approche cherche à affecter de la valeur et de la signification aux choses, qu’elles soient des histoires, des personnes, ou les qualités d’une œuvre, qui autrement auraient été ignorées ou négligées. L’œuvre présentée est résolument féministe et politiquement engagée envers les normes esthétiques et les médias définissant les systèmes dominants du savoir et de l’ordre social.

Tara Lynn MacDougall est une artiste interdisciplinaire basée à Montréal. Elle a obtenu un BFA de l’université NSCAD en 2007 et un MFA de l’université Lethbridge en 2018. Elle a présenté ses travaux à travers le Canada et les États-Unis, notamment les expositions récentes Still Unpacking These Thoughts à la galerie Siskind au collège Fanshawe, et Impossible Expectations à Hamilton Artist’s Inc. Sa pratique combine la vidéo, l’audio, la sculpture, l’imprimerie, la performance et la peinture. Elle s’intéresse à la réévaluation critique et humoristique du canon de l’art historique, et la reconsidération des distinctions entre la main d’œuvre et la production artistique.