Du 10 mai 2002 au 10 mai 2002

TABLES RONDE «LES FILLES DE LA CITÉ»

(Cette rencontre avec des invitées spéciales nous permettra d’échanger sur les pratiques artistiques présentées pendant toute l’année sous la thématique LES FILLES DE LA CITÉ et de partager les diverses expériences avec le public. Activités des membres, conférences d’artistes et autres événements spéciaux à surveiller!)

Table ronde samedi 10 mai à 14h

Pour certains, l’humain fabrique la ville à son image. Il existe un parallèle entre le corps et la ville, le corps et l’État. La ville est le reflet, la projection, l’expression de la volonté humaine. Pour d’autres, la structure de la ville fournit le contexte dans lequel les règles et les attentes sont intériorisées assurant la conformité sociale. La cité est le lieu de la production et de la circulation du pouvoir. Si elle est une force active dans le façonnement de nos corps, comment réinventer ses frontières, l’habiter?

Le 15 mars 2001 La Centrale émettait son appel de dossiers pour l’année thématique Les filles de la cité, sollicitant des projets artistiques posant un regard sur la cité. En présence de Christina Della Giustina et d’autres invitées spéciales, cette table-ronde propose une discussion sur cet espace à la fois matériel, sensoriel, politique et théorique. En 2050, 70% des humains sur la terre habiteront dans des villes; les centrelles posent cette question aux filles de la cité : comment naviguent-elles ou traversent-elles cet espace ?

TABLES RONDE «LES FILLES DE LA CITÉ»