Du 01 septembre 2015 au 01 septembre 2015

Art.School.Differences: Quelles nouvelles pratiques mettre en place pour plus d’inclusion ?

Pauline Vessely

Présentation mardi 1er septembre, 17h à 19h

Le projet de recherche Art.School.Differences, auquel collaborent la ZHdK (Zurich University of the Arts), la HEAD – Genève (Haute Ecole d’Art et Design) et la HEM – Genève (Haute Ecole de Musique), interroge la situation paradoxale des hautes écoles d’art suisses où aspirations à l’égalité et effets de la globalisation s’affrontent (Saner, Seefranz : 2012). D’un côté, le désir de diversité est valorisé pour ce que cette dernière représente en termes de créativité artistique, à l’échelle internationale. De l’autre, l’institution produit une délégitimisation des individus qui ne correspondent pas aux normes implicitement édictées en son sein (en termes de genre, d’origine ethnique, géographique, sociale, etc.).

Art.School.Differences, à travers une analyse des inégalités sociales dans les hautes écoles d’art, ne vise pas seulement à rechercher et analyser les procédés institutionnels mais aussi, par un projet de recherche ancré dans la pratique, à les faire évoluer au niveau de la formation artistique et de ses mécanismes mais également à l’échelle plus large des mondes de l’art. Quelles nouvelles pratiques mettre en place pour plus d’inclusion?

Pauline Vessely (Co-direction de projet, Collaboratrice Scientifique, Art.School.Differences)

Docteure en Sociologie des Arts et de la Culture, ses recherches portent sur une approche genrée de la danse (sociologie des œuvres, des institutions et du champ professionnel) mais aussi sur la formation des musiciens professionnels et la notion de médiation culturelle. Elle enseigne également la sociologie de la culture et de la danse au sein du département de Médiation Culturelle de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 ainsi qu’au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.