Du 02 avril 2009 au 02 avril 2009

It’s not easy being GREEN

MICHELLE BUSH, st john's

 Présentation performative jeudi 2 avril, 17h30

Michelle Bush, une artiste qui vit et travaille à Terre-Neuve, présentera les résultats d’une recherche performative qu’elle a effectuée dans le cadre du Programme de résidence de recherche d’Artexte. Cette résidence, qui a débuté le 23 mars et s’achèvera le 3 avril, s’inscrit dans la quatrième année de son projet performatif 7 Years of Living Art, en continuité avec le travail de l’artiste américaine Linda Montano.

Lors de sa résidence chez Artexte, Bush adaptera à son propre usage la méthodologie de Montano pour rester centrée sur le caractère performatif de la recherche. Elle cherchera dans la collection la documentation qui se rapporte à la compassion, étant donné que sa quatrième année de recherche personnelle porte sur le quatrième chakra (vert). L’artiste questionne la recherche conventionnelle en ce qui a trait à notre quête du savoir que ce soit au travail, dans notre quotidien ou dans des contextes plus formels (académique et institutionnel).

Bush s’est fixé un triple objectif pour cette résidence: une recherche performative de longue durée dans l’espace public d’Artexte, une exposition chez Artexte des documents qu’elle aura recueillis, enfin une présentation suivie d’une discussion publique sur sa méthode et sur la nature de ses actions. La présentation aura lieu le 2 avril prochain à La Centrale Galerie Powerhouse, où Montano et Bush se sont rencontrées en 2003.

Michelle Bush est une artiste travaillant en performance, installation et intervention qui s’intéresse aux idées de collaboration et de communauté. Originaire de Toronto (ON), elle a vécu à Montréal (QC) pendant 2 décennies avant de s’installer à St. John’s (TN) en 2004, où elle occupe le poste de directeur de la Galerie Eastern Edge. Elle a obtenu une Maîtrise en art de l’Université Concordia (Montréal) en 2004. Elle est l’une des membres fondatrices du collectif Women With Kitchen Appliances (WWKA). Elle est aussi la seule Canadienne à participer au projet performatif de longue durée de Linda Montano : 7 Years of Living Art. Le travail de Michelle Bush a été présenté à travers le Canada, en Europe et à New York aussi bien sous forme d’expositions individuelles qu’en tant que membre du collectif WWKA. Elle a reçu l’appui du Newfoundland and Labrador Arts Council et du Conseil des arts du Canada.

Linda Montano est une artiste américaine de renom dont le travail a été particulièrement influent sur la performance féministe. Elle performe depuis le milieu des années 1960, en se consacrant à "learning how to live better through life-like artworks" (apprendre comment vivre mieux à travers l’art vivant). En 2003, La Centrale a présenté un atelier pendant une nuit complète avec Montano, au moment où avait lieu l’exposition Linda M. Montano: 14 Years of Living Art, commissariée par Jennifer Fisher à la Galerie Liane et Danny Taran du Centre Saidye Bronfman.

It’s not easy being GREEN