From January 09 2004 to February 07 2004

Recollect

Commissaire: Corinna Ghaznavi (Toronto)
CAROL SAWYER, Vancouver
MARY KAVANAGH, Lethbridge

Exposition du 9 janvier au 7 février 2004
Vernissage vendredi 9 janvier à 17h
Entretien avec la commissaire vendredi 9 janvier à 18h

 

Grande salle et Salle projet

Les plus rusé.e.s des fabriquant.e.s de sens et des interpréteur.e.s de notre moment culturel sont les artistes de toutes disciplines, constate la commissaire de cette installation multimédia; l’artiste donne la forme au noyau. Ici, son noyau se veut la notion de collection. Intéressées aux procédés et aux pratiques reliées à la collection et l’archivage, à la construction de l’histoire, de la mémoire et du discours nostalgique et à la fluctuation de la vérité, les deux artistes explorent les différents modes de représentation qui participent à l’élaboration de l’idéologie courante. Corinna G. travaille en tant que commissaire et auteure au Canada depuis 1998. Mary K. expose son travail à travers le pays depuis 1995. Carol S. a participé à plusieurs expositions solos et de groupe en Amérique du Nord depuis 1990.

Communiqué de Presse ::ReCollect
Se souvenir : rappeler, ramener, collectionner. Mary Kavanagh et Carol Sawyer examinent les aspects de la mémoire, de sa construction et de sa déconstruction. Collectionner et cataloguer des objets, des résidus, les mettre dans des sacs, les étiquetter et les étaler comme une carte (map); Kavanagh solidifie lieu et mémoire simultanément, et les introduit à des interprétations éphémères et instables. Dans sa documentation minutieuse de la vie de Nathalie Brettschneider, Sawyer expose l’aspect fictif et incertain de l’histoire. L’amât de diverses images suggère une existence tangible mais effacée pouvant représenter une vie oubliée. Là où Sawyer produit une fantaisie concrète, Kavanagh amasse des choses tangibles pour fantasmer à partir d’événements du passé.

Collectionner, cartographier et indexer est à la base de ce travail. Pourtant, la nature même de la mémoire et de pratiques d’archivage est ambigue : l’archivage est sélectif, la mémoire est malléable et les deux sont subjectifs. Memory Games (jeux de mémoire) de Sawyer présente des objets qui ont été recueillis et conservés à une époque pour leur sens. Livrés à un examen rigoureux, ces objets, même déplacés et reconfigurés, restent chargés de signification. Kavanagh a collectionné les débris d’une maison imprégnée de souvenirs, mais remplie de résidus de la vie de plusieurs personnes. Les objets de Kavanagh sont porteurs de sens à travers le geste de collection et de catalogage, présentant des débris subjectivement liés à un endroit. Shadow Archive, (ombre d’archive), est spécifique à son historique et peu suggestif, comme le propose son titre.

ReCollect cherche à donner un sens au passé et au présent à travers les formes très instables offertent par la mémoire et le catalogage. La présentation en série de ces images et les médias utilisés évoquent l’authenticité. Les images de Brettschneider nous incitent à questionner leur rôle historique, mais aussi, elles révèlent la photographie en tant que médium-menteur. À travers un écran-fenêtre placé dans un espace obscur, les Vignettes de Kavanagh permettent au public de tracer et de retracer le mouvement des gens. L’ubiquité de ces actions posent une résistance à la fictionalisation tout en questionnant l’habilité de la caméra à transmettre une pensée. Le geste de trier et de nettoyer suggère un lien avec ces restes, des morceaux qui ont possiblement été déposés dans un sac puis étiquettés, pour ensuite être scruttés par son public. Ces sujets (l’artiste et les personnesfilmées par la caméra) sont fermement ancrés dans un processus dit « objectif » : collectionner et archiver ce qui est considéré significatif. Leur sens est donc attribué aux possibilités non-exprimées, à ce qui se manifeste dans les interstices, à ce qui aurait pu être. Une réalité parallèle qui tend vers le réel. Un ombre d’archive et un jeu de mémoire.

Texte de Corinna Ghaznavi

Traduction de La Centrale

Biographie :: Mary Kavanagh (Lethbridge)
Mary Kavanagh (Lethbridge) est une artiste oeuvrant en installation; son travail combine une diversité de média incluant dans son processus des éléments performatifs, audios, vidéos et de dessin, et plus récemment, des accumulations d’objets trouvés et des topographies résiduelles. À travers sa pratique d’atelier et d’écriture, elle explore la relation dialectique entre la mémoire personnelle et collective, et, entre le système public et privé de la collection et de l’archivage. Au coeur de ses investigations se trouve un intérêt récurrent pour les politiques corporelles. Kavanagh détient une Maîtrise en arts visuels de l’Université de Saskatchewan et a récemment complété une Maîtrise en histoire de l’art à l’Université Western en Ontario. Depuis 1995, elle a participé à plusieurs expositions solos et de groupe à travers le Canada, et depuis quelques années, siège sur le comité consultatif de BlackFlash Magazine. Elle vit et travaille à Lethbridge en Alberta, où elle enseigne dans le département des arts visuels à l’Université de Lethbridge.

Mary Kavanagh remercie le Alberta Foundation for the Arts et l’Université de Lethbridge pour leur soutien.

Biographie :: Carol Sawyer (Vancouver)
Carol Sawyer (Vancouver) travail en photographie, en installation multi-média, en vidéo, en performance musicale et interdisciplinaire. Son travail explore souvent l’espace flou où la fiction, la mémoire et l’histoire se brouillent et se superposent. Elle a aussi un intérêt continu pour les associations contestées concernant les idées de preuve et de véracité dans la photographie. Depuis 1990, elle a présenté son travail dans des expositions solos et de groupe à travers le Canada et les États-Unis, et depuis 1996, a créé ou co-créé plusieurs performances musicales et inter-disciplinaires. Son travail d’écriture sur l’art et la performance a été publié par les galeries Grunt, Artspeak, Presentation House et Western Front. Elle vit et travaille à Vancouver, où elle chante avec son groupe d’improvisation jazz, ion Zoo. Elle a gradué du Emily Carr College of Art and Design avec une mention en photographie et détient une Maîtrise interdisciplinaire du School for Contemporary Arts et Simon Fraser University.
Carol Sawyer remercie le Conseil des Arts du Canada et le British Columbia Arts Council pour leur soutien.


Biographie :: Corinna Ghaznavi (Toronto)
Corinna Ghaznavi (Toronto) est commissaire indépendante et critique. Sa pratique de commissariat explore les intersections entre la science, la nature et la culture. Elle s’intéresse à comment les artistes trouvent et offrent un sens à notre culture comme façon de rationnaliser notre contemporanité. Ghaznavi détient un Bac en histoire de l’art de l’Université Albert-Ludwigs à Freiburg en Allemagne et une Maîtrise en histoire de l’art de l’Université Heinrich-Heine à Dusseldorf, Allemagne. Elle est l’auteure de plusieurs essais critiques figurant dans des catalogues et son travail d’écriture a paru dans des publications d’art nationales et internationales incluant Flash Art, ESPACE, Canadian Art, Parachute, Prefix, et Artpress. Elle a été commissaire d’expositions à Toronto,
Stratford, Saskatoon et aux Pays-Bas, et, travaille présentement sur des projets qui auront lieu à Toronto, Owen Sound, et à Krems en Autriche.

Recollect