Du 22 décembre 2010 au 31 janvier 2011

Jali

Vitrine de Noël

GENEVIÈVE ROCHER, montreal

Exposition du 22 décembre 2010 au 31 janvier 2011
 

Pendant la période de la fermeture de la Centrale du 20 décembre 2010 au 31 janvier 2011, les passants qui déambuleront sur la rue Saint-Laurent pourront faire l’expérience de Jalis, une œuvre in situ de Geneviève Rocher. L’artiste a recouvert la vitrine de la Centrale d’un papier japonais blanc sur lequel elle a collé des formes ovales découpées dans du papier de Noël. Elle a ensuite ajouré l’ensemble en y découpant de petites formes : des points, des barres et des courbes. Voilà donc une vitrine obstruée sans l’être, et se montrant plus qu’elle ne montre. Les formes ovales sont une citation d’une gouache de 1928 de Sonia Delaunay. Et le réseau des évidements, Geneviève Rocher l’a conçu en se rappelant le sentiment qui la traversait lors d’un voyage dans le nord de l’Inde, chaque fois qu’elle voyait les parois ajourées des « jalis » derrière lesquelles elle imaginait des femmes confinées dans des espaces domestiques. Dans Jali, Geneviève Rocher crée une œuvre, qui met en scène un espace de démarcation sourd ; une frange, où des effets de jours et des effets de nuits, des vides et des pleins, le dehors et le dedans, l’art et l’ornementation, l’Occident et l’Orient, coexistent non seulement  sans s’exclure, mais en se réclamant les uns des autres.

Jean-Émile Verdier

L’artiste remercie toutes celles qui lui ont fait don de leur papier.