Du 01 octobre 2020 au 10 octobre 2020

Programmation Laboratoire

Commissariée par le comité en quête d’équité en collaboration avec Wapikoni Mobile et le Festival de Films Féministes de Montréal

Programmation de films en ligne du 1 octobre au 10 octobre

La pandémie mondiale a non seulement bouleversé le quotidien de plusieurs personnes mais a aussi soulevé des tensions sociales déjà existantes. Dans ce contexte, de nombreuses personnes se sont mobilisées pour dénoncer les injustices qu’ielles vivent. Pour ce faire, certain.e.s ont, entre autres, rejoint des mouvements de contestation tel que le Black Live Matter et/ou ont pris la parole au cours des diverses vagues de dénonciations.

Comment dans un moment d’isolement, de pure incertitude et d’inquiétude peut-on s’entraider et prendre soin de soi et d’autrui?

En collaboration avec Wapikoni Mobile et le Festival de Films Féministes de Montréal, le comité en quête d’équité de La Centrale galerie Powerhouse présente une programmation de films qui offre un souffle, un moment de légèreté, de douceur et d’espoir dans cette atmosphère tendue et complexe.

Cette programmation présente des films documentaires, des films expérimentaux et des courts métrages portant sur les réalités et histoires de personnes résilientes et courageuses, qui à travers la réappropriation de leur narration et de leur identité, ont su avancer vers la réparation, la guérison et l’émancipation.

Les concepts de soin (care/self-care), de communauté et de solidarité sont fondamentaux pour les personnes ayant vécu des traumatismes et particulièrement pour les communautés BIPOC et 2SLGBTQQIPAA+. Nécessaires pour survivre à l’épuisement et à la fatigue créés par des événements traumatiques et/ou des injustices, ces concepts interviennent dans un processus de guérison et de réparation.

Le comité en quête équité de La Centrale galerie Powerhouse
Le comité en quête d’équité est un espace pour partager des expériences, développer des réflexions et proposer des actions, stratégies et interventions à visée décoloniales et antiracistes. Le comité en quête d’équité travaille et aiguille La Centrale dans une perspective intersectionnelle, non seulement au niveau de sa programmation, mais aussi dans sa structure organisationnelle.

Plus précisément, ce comité fait des propositions au sein de la programmation (Laboratoire), du membership et se réunit pour faire un état des lieux de l'équité ainsi que pour élaborer des propositions en fonction des problématiques abordées.

Programmation Laboratoire
La programmation Laboratoire a été créée par le comité en quête d’équité suite à une crise survenue à La Centrale engendrée par du racisme, de l’oppression, des discriminations et des dynamiques de pouvoir. Cette programmation répond à une nécessité de diversifier la programmation régulière du centre. Son objectif est de faire connaître et d’exposer les travaux, les recherches et les discours provenant de personnes issues des communautés traditionnellement sous-représentées, telles que des personnes Autochtones, Noires, racisées, 2SLGBTQQIPAA+, en situation d’handicap ou neurodivergentes.

À travers la programmation laboratoire, les membres du comité en quête d’équité proposent des débats, dialogues, conférences, tables rondes, performances et projections relatifs à des enjeux décoloniaux, anti racistes et plus généralement d’inclusivité. Chaque année, ces membres invitent des artistes et des chercheur.se.s à participer à cette programmation afin d'activer des réflexions autour et à partir de ces enjeux.

Membres du comité : Laura Acosta, Karina Arbelaez, My-Van Dam, Maria Ezcurra, Maryam Izadifard, Sarah Mohammed, Michaëlle Sergile

Wapikoni Mobile
La mission de Wapikoni Mobile réside en trois points:

  • Combattre l'isolement et le suicide chez les jeunes des Premières Nations en développant des compétences artistiques, techniques, sociales et professionnelles.
  • Diffuser les films réalisés et sensibiliser différents publics face aux enjeux des Premières Nations en valorisant une culture riche et trop souvent méconnue.
  • Contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel des Premières Nations


Festival de films féministes de Montréal (FFFM)
La mission du FFFM est de présenter une sélection de courts films et vidéos ainsi que des longs métrages féministes reflétant l’intersectionnalité des luttes. Ces films peuvent être des documentaires, fictions, des animations ou des oeuvres expérimentales.